Avocat spécialisé en violences conjugales à Bordeaux

Un accompagnement dans les difficultés physiques, matérielles et psychologiques

L’avocat du cabinet spécialisé dans les violences conjugales saura vous accompagner dans les difficultés à la fois physiques, matérielles et psychologiques créées par les violences conjugales.

Les violences conjugales sont celles qui naissent au sein d’un couple. Elles affectent toute la famille et sont punies sévèrement par la loi (de 3 ans à 20 ans de prison sont encourus par l’auteur pour les crimes les plus graves).

La loi n° 2018-703 du 3 août 2018 (dite Loi Schiappa) renforçant la lutte contre les violences sexuelles et sexistes est venu ajouter et compléter l’arsenal juridique dans le but de mieux prévenir les violences et d’encadrer les conséquences des violences sexuelles et sexistes.

Une nouvelle proposition de loi du 3 décembre 2019 visant à protéger les victimes de violences conjugales est en cours de discussion devant l’assemblée nationale. Les mesures discutées ont trait notamment à l’exercice de l’autorité parentale, au processus de médiation, au durcissement des sanctions pour le harcèlement moral et au secret professionnel de professions médicales dès lors qu’elles ont connaissance d’éléments susceptibles d’entraîner un danger immédiat pour la victime.

L’avocat du cabinet spécialisé dans les violences conjugales saura vous accompagner face à tous les types de violences (physiques, psychologiques, sexuelles, économiques,…) à tous les stades de la procédure, y compris dans l’urgence.

Votre avocat vous accompagnera dans toutes les mesures susceptibles d’être prises pour vous défendre et protéger votre famille et vous aidera dans toutes les démarches pour faire valoir vos droits auprès de vos enfants.

En France, 220 000 femmes sont victimes de violences et ce sont 170 000 enfants qui assistent à ces violences.

Si vous pensez être victime de violences, l’avocat spécialisé du cabinet dans les violences conjugales saura vous proposer rapidement les solutions les plus adaptées :

  • Ordonnance de protection pour obtenir un éloignement du conjoint, concubin ou partenaire violent,
  • Plainte pénale et assistance devant le Tribunal correctionnel pour obtenir des dommages et intérêts en réparation du préjudice subi.
  • Autorisation de saisir le Juge aux Affaires familiales à jour fixe lorsque les époux sont mariés et qu’il est nécessaire d’obtenir une ordonnance fixant les mesures provisoires le plus rapidement possible.

Contactez un avocat spécialisé

Tous les champs suivis d'un * sont obligatoires.